16 juin 2007

Lettre II

Dernier article pour aujourd'hui, deuxiemme extrait de la correspondance que j'ai avec Alexandre from Douala, voici donc la Lettre II, alex nous y parle d'amour et en parlant d'amour je me suis sentit obligé de mettre une photo de la plus glamtrashsexy model : voici en exclu (merci Vogue.fr) les photos de Kate Moss pour la saison Hiver 2007-2008 pour Longchamp shooté par Mario Sorrenti...

page_992

"S'il existe une définition pour toute chose, l'amour a cette chance d'échapper aux mots, de s'évader des incarcérations des caractéristiques, de ne pas répondre aux "ça c'est typique de l'amour", bref à l'explication.

L'amour est universel et individuel, l'homme qui bat sa femme l'aime, la femme qui trompe son mari par jalousie est amoureuse, et il n'est pas d'homme moins amoureux que celui qui dit je t'aime tel un bonjour. Cette homme aura perdu le sens des mots, les mots ont un sens, l'amour n'en a pas. C'est plus qu'un mot, c'est une religion, une politique, une friandise, un délice, une grenade dégoupillé qui peut vous péter à la gueule.
L'amour c'est toi c'est moi, c'est elle, mais personne ne le sait, puisqu'on ne peut le reconnaitre: il s'exprime seulement pour la personne aimée en question, quoique même elle n'est pa toujours apte à le comprendre. L'esprit humain est fou, est l'amour est la plus grande folie des hommes, devant la violence et la perversion il est le seul empire durable que l'homme ai jamais conçu   (épargne moi le "Dieu crée tout"), c 'est une névrose fantastique et inimaginable pour celui qui ne l'a jamais vécu. Elle privilégie l'esprit humain à la vie: le crime passionel n'est-il pas la plus forte preuve d'amour?

Je pense avoir été amoureux mais je n'en sais rien au fond, tu pense n'avoir jamais connu l'amour, mais qu'en sais-tu? Nous sommes tous deux imprégnés de ces stéréotypes: un amoureux est jaloux, tendre, affeteux, il ne peut passer une journée sans voir son âme soeur. Balivernes, tout ceci n'est qu'illusions, il faut balayer toutes ces idées reçus, tu aimes, j'aime, mais peut-on affirmer "nous aimons"? Non je ne pense pas, Ce serait déja bafouer ce sentiment en le comparant et en l'assoçiant.

L'amour est universel et individuel.

Je pense qu'une correspondance en français corect pourrait effectivement tenir la route.

P.S: J'ai gagné le premier prix au concours de nouvelles. Pas mal de bouquins et une anthologie de la littérature camerounaise ainsi qu'un stylo très moche mais d'ssez bonne marque pour l'exposer en public. "

Alexandre

Posté par Herbesfolles à 21:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Lettre II

Nouveau commentaire